Patrice Faubert

Déficit informationnel ou mur de Kardashev

La culture littéraire
La culture scolaire
La culture universitaire
La culture philosophique
La culture scientifique
La culture technologique
La culture musicale
La culture médicale
La culture professionnelle
La culture propre à chaque pays
La culture propre à chaque patrie
Des cultures de la division
Des cultures de la séparation
Les cultures de toutes les bourgeoisies
Avec leurs enfants, leurs petits
Les cultures ne changent pas la vie
Car toute culture asservit !
Et son milieu enseignant, si puant
Corporatiste, infatué, ignorant
Aréopage qui se croit savant
Mais la connaissance
C'est autre chose
Mais la connaissance
Ne prend aucune pose
Non ce que nous disons
Mais pourquoi nous le disons
Non ce que nous savons
Mais pourquoi nous le savons
Ne pas être dupe
De ses vraies motivations
Et de sa recherche de domination
La culture nous enivre
La connaissance nous délivre
Le fonctionnement du cerveau humain en situation sociale
Et toutes les dominances mises dans le râle
Sinon, c'est toujours le même moule
Qui sous nos crânes, coule !
Et toutes les supercheries
Du déficit informationnel, qui fait sa lie
Historien en ceci ou en cela
Docteur en ceci ou en cela
Spécialiste en ceci ou en cela
Mais en dehors de ça
Vous ne savez plus rien
Quelle prétention à faire le malin !
Et voilà l'enseignant, le philosophe, le professeur
L'historien, le savant, le docteur
Toujours dans un petit domaine
Leur cuistrerie fait de la peine
Tous ces titres ronflants
Pour impressionner parents et enfants
Pour scotomiser l'incompétence et l'ignorance, c'est édifiant !
Comme tous les diplômes, qui récompensent
Les conformismes et les soumissions
De la société aliénée, c'est l'omnipotence
C'est là l'un des secrets de toutes les dominations
De tout ce crétinisme, toute cette aberration
Avec le déficit informationnel
Toutes les cultures sont partielles
Ce sont les cultures de toutes les bourgeoisies
Aussi, toute étiquette est donc une infamie
Sport, travail, science, technologie, philosophie, poésie
Le même pain de la même mie !
En réalité
Tu m'apprends, je t'apprends, il m'apprend
Chacun, chacune, à l'autre, apprend
Ainsi
Tout le monde est cela et ceci
Ainsi
Tout le monde pleure et rit
Tout le monde est un peu tout
Tout le monde est un peu rien
Vous êtes un peu moi
Je suis un peu vous
Tout le monde est majuscule
Tout le monde est minuscule
Tout le monde est ridicule
La sociologie de la vie
N'est pas la vie de la sociologie
Oui
Tout le monde est ridicule
A se faire la guerre
A se faire des misères
A ne pas refuser toutes les hiérarchies
Et même celle de l'anarchie
A ne pas tout partager
A ne pas tout donner
Pour en toutes choses, l'universelle gratuité !

Patrice Faubert ( 1986 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 14.06.2017.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politique & Société" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Deux mille trente, 2030 - Patrice Faubert (Philosophique)
Tounge-Twisters - Jutta Walker (Général)