Joel Fortunato Reyes Pérez

Un Chemin de Vie. Réaliste et responsable.

Un Chemin de Vie.
Réaliste et responsable.

 

Exister est un fait, vivre est un art. Tout le chemin de la vie, c’est passer de l’ignorance à la connaissance, de la peur à l’amour.En refusant le modèle établi, en rejetant les anciens dogmes, ces êtres qui cherchaient à repousser les frontières du temps, du corps et de la conscience, ont littéralement endossé l’habit d’éveilleurs de conscience.

Le corps humain n’est finalement qu’un véhicule pour notre passage sur terre, un véhicule dont il faut prendre soin bien entendu, mais qui ne traduit pas à lui seul l’essence d’une personne.Découvrons ensemble la fabuleuse constitution de l’être humain.La question est très complexe, mais on peut comprendre la situation générale et saisir la signification de l'occasion offerte; il est possible de faire sortir du bien de la période critique actuelle, et ainsi de promouvoir et de nourrir le développement psychique et spirituel de l'homme.

La vie humaine recèle un enjeu majeur : celui d’une libération, d’une connaissance, d’un salut à obtenir.Cet a pour but d'éveiller ceux qui sont endormis dans leur routine quotidienne, ceux qui oublient qu'ils sont bien plus qu'un corps physique. 
Alors cessera la tentative actuelle d'entraver le travail par des comparaisons de méthode et de technique, par la critique et la diffamation, par les mises en garde et le culte de la peur et par l'exclusivité.

Elles justifient quelques paroles de mise en garde et de prudence.
On rappelle aussi que la liberté se conquiert. L’homme ne naît pas libre, il le devient, par un effort de connaissance (travail de l’intelligence) et de maîtrise de soi (effort de la volonté). On retrouve partout l’idée que le chemin spirituel s’enracine dans des règles morales fondamentales et s’épanouit dans l’amour d’autrui.

Bien que vieux de deux mille cinq cents ans, le diagnostic du Bouddha sur ce qui rend l’homme heureux ou malheureux reste vrai. Le constat Socratique sur l’ignorance source de tous les maux est d’une parfaite actualité. Les enseignements d’Aristote sur la vertu et l’amitié n’ont pas pris une ride.

Dans le même temps, nous assistons à un réveil identitaire au sein des grandes traditions et à un retour des certitudes aux formes diverses: fondamentalismes, intégrismes, remplis sectaires.
En général, la difficulté provient d'une stimulation excessive et d'une tension exagérée sur le mécanisme des corps que doivent utiliser les âmes, pour être sensibles à leur environnement.

Celui qui travaille dans le domaine des affaires humaines doit garder tout cela soigneusement à l'esprit s'il veut apprécier avec justesse la crise actuelle et utiliser correctement les splendides occasions qu'elle offre.
Mais, si cette motivation personnelle n'est pas transcendée, la croissance spirituelle peut alors s'arrêter ou diminuer, excepté peut-être dans l'imagination fertile de nos propres esprits, par la formation de formes-pensées venues du plan émotionnel.

Notre monde est malade, mais la crise économique actuelle, qui polarise toutes les attentions, n’est qu’un symptôme de déséquilibres beaucoup plus profonds. La crise que nous traversons est systémique : elle touche tous les secteurs de la vie humaine.
Il serait intéressant ici de se rappeler que l'état de l'humanité à l'heure actuelle n'est pas le résultat d'un seul facteur, mais de plusieurs, qui agissent simultanément entre deux ères.

Je plaide aussi pour une redécouverte éclairée des grandes valeurs universelles – la vérité, la justice, le respect, la liberté, l’amour, la beauté – afin d’éviter que l’homme moderne mû par l’ivresse de la démesure, mais aussi par la peur et la convoitise, ne signe sa propre fin.
Les réponses sont parfois différentes, mais les préoccupations sont identiques, et l’accent est souvent mis sur les mêmes points, à commencer par la situation existentielle de l’homme.

Par conséquent, ils se trouvent bientôt en danger et en difficulté ; leur nature est souvent si impure et si égoïste que les nouveaux pouvoirs qui commencent à se faire sentir et qui ouvrent de nouvelles voies à la prise de conscience et au contact sont mis au service de fins purement égoïstes et prostitués à des objectifs matériels.

Au-delà des concepts, ils y apprennent les règles du débat d’idées et développent leur discernement et une réflexion personnelle.
Ensuite sur le fait que cette voie qui conduit de l’inaccompli à l’accompli, de l’ignorance à la sagesse, de la souffrance à la béatitude, commence par l’introspection.

Certains les croient prématurées, donc indésirables et provoquant une situation délicate ; d'autres, se basant sur le fait que l'humanité est fondamentalement saine, considèrent la présente crise comme inévitable et engendrée par le développement même de l'homme.
Troublantes et parfois indéchiffrables, les coïncidences sont des messagères qui révèlent un sens et une intention de l'univers. En ayant accès à la source de leur création, nous pouvons littéralement réécrire notre destinée.

Contre une vision purement matérialiste de l’homme et du monde.
L'évolution exerce une influence constante sur la substance atomique de toutes les formes existantes.
La forme pensée vivante ainsi construite peut aider à stimuler l'éveil scientifique, et une révélation, qui s'est fait longtemps attendre, sur la relation de l'humanité avec le tout universel. « L'établissement de la fraternité comme un fait défini dans la nature » pourra alors suivre, comme un corollaire naturel.

Offrant sérénité, force et lucidité, elle nous aide aussi à résister aux maux de notre époque : égoïsme, matérialisme, dispersion digitale avec la promesse presque instantanée pour l'espèce humaine de la santé, de la richesse, du pouvoir, du prestige, de la popularité et toutes possessions en suivant seulement certaines simples règles pour le contrôle et l'usage de l'esprit.

Vivre en pleine conscience, c'est régulièrement porter une attention tranquille à l'instant présent.
L'objectif est la réalisation d'un équilibre entre la vie verticale de l'âme sur son propre plan et la vie horizontale de la personnalité infusée par l'âme, dans le monde des hommes.

La stimulation généralisée des facultés supérieures est maintenant possible, et la coordination de la personnalité avec l'âme et l'utilisation correcte de l'énergie peuvent se poursuivre, ceci avec une compréhension et une hardiesse renouvelées.
Il est donc évident que d'immenses changements doivent se produire dans la conscience humaine.

Une attitude d’acceptation, de confiance est nécessaire à la paix de l’âme.

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Joel Fortunato Reyes Pérez.
Publié sur e-Stories.org sur 30.06.2017.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Philosophique" (Nouvelles)

Other works from Joel Fortunato Reyes Pérez

Did you like it?
Please have a look at:

EL TRANSPIRAR ESPIRAL ( Anticuento Fauvista ) - Joel Fortunato Reyes Pérez (Contes)
El Tercer Secreto - Mercedes Torija Maíllo (Science fiction)