Patrice Faubert

Paradigme de l'hyperesthésie fascisante

DGSI
DGSE
France, et autres pays
De l'officier traitant
Tout le monde le devenant
Tout le monde le défendant
Et à son corps défendant
Tout pouvant
Du numérique au téléphonique
Qui est qui ?
Qui est quoi ?
Qui fait qui ?
Qui fait quoi ?
Du simple détail au quotidien
Et même si l'on n'y peut rien
Avec l'imparable alibi
D'un attentat se préparant
La surveillance surveillée, tout la nourrit
Comme tout nourrit
Toutes les diverses bourgeoisies
Et même quand elle est policière sociologie
Aux mains de complices universitaires
Comme de mal me répéter
Sans jamais, ouf, tant mieux, me citer
Donc, des analyses de données
Toute une bureaucratie pour tout dérouler
Filatures, couvertures, et de tout un ciblé !
Mais vraie ou fausse clandestinité
90 pour cent d'échecs et dix pour cent de réussite
Mais surtout pour les petits dangers
De toutes façons
Tout ce qui peut être démantelé
Est encore plus vite reconstitué
Cela devient, du système, comme une finalité
Le capital intégrant son engendrant
Et renforçant même tout son faux luttant
C'est comme pour l'énergie utilisée en France
De nos jours, soixante pour cent, c'est du fossile
Quand on sait que le cacao, face ou pile
De l'urgence climatique sans fragrance
Une empreinte carbone de 17 kg de CO2
Pour un kilogramme de chocolat noir produit
Après le boeuf, mais c'est de l'infini
Les lois du capital nous mettent aux fers, insécables
Tout métier, forcément complice, relais câble
Et  le cacaoyer est un boit sans soif
Quand 20.000 litres d'eau sont nécessaires
Pour obtenir un kilogramme de fèves, et ô déforestation
Si même, une plante sur cinq, est un arbre
Prosopographie d'éthopée sans le sabre
Paradigme de l'hyperesthésie réactionnaire
Pour un humanisme
Vraie et donc, genre humain, ni masculiniste, ni féministe
Sinon, c'est du philistin
Tout art, de la société spectaculaire marchande techno-industrielle
Est son sang, ses artères, son vin, et se fait la belle
Artiste, terme apparaissant au dix-huitième siècle
Cela sentait déjà le sapin
Avant, artisan, fut son prédécesseur
Ou des anciens historiens penseurs
" L'Internationale Situationniste
De Jean-Jacques Raspaud et Jean-Pierre Voyer, janvier 1972
Protagonistes, chronologie, bibliographie : Editions Champ Libre
( Avec un index des noms insultés : 540 sur 940 ) "
Ou relire le méconnu, l'oublié, le proscrit, l'exilé
 Feu ( 1825 - 1862 ) Ernest Coeurderoy
Du poétique pamphlétaire
De la sorte de prose sauvage et libertaire
Et de quelques autres révolutionnaires qui en furent des rois
Dont la famille Coeurderoy, très jadis, habita en face de chez moi
Tonnerre, où moi, le nomade, j'ai ma tanière
Quand, rarement, douloureusement, je sais ce que je vais faire
C'est au jour le jour, que je fais dans une litière
Instable, imprévisible, mais fidèle dans ce que je dois faire
Donc, tout produit de la prostitution
Du capital c'est là la principale fonction
De l'extrême gauche du capital à l'extrême droite du capital
Tout pouvoir, toute dominance, toute autorité
Toute séparation, toute fragmentation, toute comparaison
Y sont ses phares, et son plein de vacuité
De la France, 10.000 jeunes filles
Sont victimes de la prostitution
Et aussi, parfois, des garçons
Et à 80 pour cent  en aide à la protection
Mais l'enfance mal éduquée est toujours en perdition
Quand il lui faut obéir et sans réfléchir
Avec des classes sociales pour leur reproduction
Ce qui rentre dans les cerveaux, ô putréfaction et ô abomination
Le capital, en tout, est une ABJECTION
L'écologie mentale dans sa malédiction
Et même si 73000 espèces d'arbres sont de ce monde
Plus de sept mètres de haut à l'âge adulte comme sonde
Neuf mille espèces, environ, restant à découvrir
Plus que l'on ne pourra jamais dire
Quand la spécialisation
Se spécialise elle-même dans la classificatoire spécialisation !
 
Patrice Faubert ( 2024 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ )

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 10.06.2024.

 
 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Contribution antérieure Prochain article

Plus dans cette catégorie "Politique & Société" (Poèmes en français)

Other works from Patrice Faubert

Cet article t'a plu ? Alors regarde aussi les suivants :

Paraphysique miscellanées de l´aggiornamento - Patrice Faubert (Général)
Poppies - Inge Offermann (Pensées)