Patrice Faubert

La manie du rangement

Nous pensons
Qu'une voiture
A besoin d'un garage
Et qu'il faut la ranger
Nous pensons que des seins
Ont besoin d'un soutien-gorge
Et qu'il faut les ranger
Nous sommes tous et toutes
Les gens de quelqu'un, de quelqu'une
Et ce sans façon aucune
Le mot le plus prononcé
De tous temps, de tous lieux
Les gens, les gens, les gens
Avec aussi le mot argent
Qui n'est pas à oublier
Et c'est même mieux
Les gens, les gens, les gens
L'argent, l'argent, l'argent
L'on range l'argent
Dans des coffres
De toutes les offres
Et nous rangeons nos corps aux rides des ans
Dans des vêtements aux classes apparentes
Et nous rangeons les gens
Dans des classifications démentes
Et nous rangeons les morts et mortes
Dans des boîtes de toutes sortes
Et les vivants et les vivantes
Se rangent dans des façons d'être qui mentent
 
Patrice Faubert ( 1974 ) pouète, puète, peuète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 21.11.2014.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"La Vie" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

La vérité - Patrice Faubert (Philosophique)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (La Vie)
Chinese Garden - Inge Offermann (Général)