Patrice Faubert

Le misanthrope

Quand on aime
Pas la compétition
Quand on aime
Pas la violence
La danse des jours, ô rigodon
De nos rapports de la démence
C'est ainsi que l'on devient
Bon ou mauvais poète
Médiocre ou divin écrivain
Les gens prétendent s'aimer
Et sont toujours à couteaux tirés
Parfois, ils se nomment philanthropes
Dans ce cas, moi, je suis misanthrope !
Tous, superbes, beaux, généreux, gentils
Moi, au moins, sans forfanterie
Je le sais, j'ai ma dose de crétinerie !
Et souvent, nous les nommons philanthropes
Dans ce cas, moi, je suis misanthrope !
 
 
Patrice Faubert (1998) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 18.02.2016.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"La Vie" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique des Kouachi/Coulibaly - Patrice Faubert (Politique & Société)
Being interested - Inge Hoppe-Grabinger (La Vie)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (La Vie)