Patrice Faubert

L'enterrement de la liberté d'expression

Nous étions environ
10.000
En 1973 ou 1974
Plusieurs milliers, de toutes façons
Tout se brouille comme dans une chanson
Nous étions à Paris
Avec les drapeaux noirs de l'anarchie
Nous enterrions
La liberté d'expression
Suite à je ne sais plus quel scandale
De la censure promptement vandale
Et dans la rue, des milliers de libertaires
Qui ne voulaient pas laisser faire
Jean-Roger Caussimon, très digne, était là
Parolier de Léo Ferré, autre indigne
Pas de bruit, pas de blabla
Tout était silence
Contre la censure, contre cette indécence
Et une dame me demanda
Ce que signifiait tout cela
Nous le sentions
C'était peut-être la dernière fois
Qu'en l'anarchie autant de gens avaient la foi
Des chevaux tiraient des cercueils
Couronnes mortuaires, larmes dans l'oeil
Nous défilions
Avec nos regrets éternels
Nous subodorions
Que plus jamais, la vie ne serait belle
 
Patrice Faubert ( 1978 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 12.01.2017.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politique & Société" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique du suicide - Patrice Faubert (Politique & Société)
Apocalypse now - Heino Suess (Soucis)