Anna-Helena Kummerli

L’HISTOIRE D’UNE PASSION / Mesa Verde et Chaco

 

Mesa Verde

Toujours depuis Bluff, on peut partir à Mesa Verde pour faire une visite approfondie du “passé indien”. C’est par de petites routes, souvent pas trop bien indiquées, car nous sommes en territoire indien que nous nous dirigeons vers Cortez dans le Colorado. Cortez est une petite ville de l’ouest bien plaisante. A 20 km de la ville commence la longue montée pour arriver sur le grand plateau de Mesa Verde. Malheureusement, ce n’est plus vraiment vert, car un immense feu, en aout 2000, a brulé tout le bas de la montagne et un autre feu, en aout 2002 a brulé le haut. C’est terrible à voir et mon cœur était rempli de tristesse à mon premier passage après ces drames. Malgré la tragédie, il y a toujours aussi un bon côté, la végétation se renouvelle et reprends et....on a découvert beaucoup d’anciennes “pit-houses” (habitations anciennes des peuplades du passe), grâce à ces incendies. Mesa Verde est un haut lieu des Anasazis et de visiter le Cliff-Palace ou Balcony-House est une nécessité, si on est intéressé dans l’ouest et son passé. Il y une jolie promenade pour voir la Balcony-House de loin, ainsi que la Tower-House. Ne ratez aucune occasion, car vous êtes déjà privilégié d'être à cet endroit. Faites également le tour des “Pit-Houses“ où vous pouvez lire toutes les explications, comment vivaient ces gens il y a entre 800 et 1000 ans. Pourquoi sont-ils partis? Sécheresse? Maladies? Autres dangers? Nous ne le saurons jamais, mais est-ce que nous avons vraiment besoin de tout savoir? Pourquoi ne pas laisser planer le mystère? A ma première visite, comme toujours avec Carmen et au mois de février, le Cliff-Palace était fermé à cause de la neige, car nous nous trouvons à env. 2500 mètres. Alors, nous sommes descendues vers la “Spruce-Tree-House” qui reste, depuis ce moment, ma préférée. Le Ranger nous a donne un petit cours de survie dans ces régions que je n’oublierai jamais. Encore aujourd’hui, je saurais ce que je peux manger et ce qu’il vaut mieux laisser de côté. Ce premier jour, nous sommes descendues de Mesa Verde dans la vallée, en 4ème vitesse, car la neige commençait à tomber d’une façon persistante. Finalement, nous avons réussi à arriver à Durango sans dommage, alors que pas mal de voitures étaient restées bloquées. Ca sert quand-même d’avoir habité la Suisse et d’avoir appris à conduire dans la neige.

 

Chaco culturel Monument

Puisque je vous parle de Mesa Verde, je pense que c’est aussi le moment de parler de Chaco. Vous pouvez également partir depuis Bluff pour cette visite, ou après Mesa Verde, dormir à Durango et passer par Aztec, toute en n’oubliant pas de visiter le site d’Aztec, fort intéressant et avec un film explicatif merveilleux, à ne rater sous aucun prétexte avant de vous diriger vers Chaco. Pour mois, Chaco est le lieu sacré des Anasazis ou “Ancestrial Puebloans”. C’est un lieu extrêmement important pour les Indiens, presqu’un lieu de pèlerinage. Les habitants de Chaco étaient d’une grande culture et nous commençons seulement aujourd’hui à réaliser leur savoir. Il n’y a pas d’écriture laissée en héritage, mais....tant de choses difficiles à déchiffrer. Pourquoi les villages étaient construit dans cet axe? Pourquoi les fenêtres et ouvertures à un endroit, plus qu’à un autre? Comment ont-ils pu construire des maisons de 3-4 étages avec de toutes petites pierres, alors que l’outillage était rare. Le bois devait être porté à dos d’homme depuis 20 à 60 km. Pourquoi tant de kiwas (lieu de cérémonies et de sacrifices??) Quand je passe à Chaco et spécialement dans le Pueblo Bonito ou à Pueblo Arroyo j’y passe silencieusement comme dans une église. Il me semble que les habitants du passé sont là, autour de moi et je ne désire pas les déranger. Je suis toujours remplie d’une grande émotion. Dans le visitor center, j’ai vu un jour, accroche a un des mur, une prière indienne, appelée: le chemin de la nuit:

In beauty may I walk. All day long may I walk. Through the returning seasons may I walk. Beautifully will I possess again. Beautifully birds...Beautfully joyful birds....On the trail marked with pollen may I walk..etc...

Si vous avez l’occasion de passer par cet endroit, n’oubliez pas de le lire et d’acheter une copie, si vous avez été touché.

J’ai eu un de mes client-ami-voyageur qui a éprouvé un grand choc a Chaco. L’endroit l’a bouleversé au plus profond de lui-même et il était incapable de parler pendant toute la durée du retour à Bluff. Pour moi, c’était le plus beau remerciement de lui avoir fait découvrir cet endroit si intense. Pas tout le monde a les mêmes réactions, mais aucune personne que j’ai amené à Chaco est restée indifférente à une sorte d’appel mystique. Depuis, j’ai fait la traduction en français de la petite brochure que l’on nous donne au visitor-center. N’étant pas riche, c’est ma façon de remercier les parcs nationaux pour toute la beauté que nous avons la chance de visiter. En remerciements, j’ai reçu un merveilleux livre sur Chaco. Plus je lis, moins j’ai de certitudes, mais plus j’aime cet endroit.

 

 

 

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Anna-Helena Kummerli.
Publié sur e-Stories.org sur 22.09.2019.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Travel Stories / My Home Country" (Nouvelles)

Other works from Anna-Helena Kummerli

Did you like it?
Please have a look at:

L’HISTOIRE D’UNE PASSION - Anna-Helena Kummerli (Travel Stories / My Home Country)
Heaven and Hell - Rainer Tiemann (Humour)