Fred Schmidt

Ironie

 

 

 

Ce n’est qu’avec ironie que je survis.

Tout ce qui m’est naguère arrivé,

ne l’ai-je pas moi-même attiré

sur moi, n’ai-je pas admis la folie?

Pourquoi suis-je si sentimental?

Les sentiments ont des interrupteurs,

-c’est commode pour les manipulateurs-

on les allume, on les éteint. Normal!

Je ne peux la bannir de mes pensées

ni même l’accuser de perfidie?

C’est que ma raison a affaibli,

je suis débile, je doute de ma santé.

Je souffre d’un virus très virulent

  1. je refuse tout médicament. 
 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Fred Schmidt.
Publié sur e-Stories.org sur 07.11.2019.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Émotions" (Poèmes)

Other works from Fred Schmidt

Did you like it?
Please have a look at:

Survivre - Fred Schmidt (Général)
Love - Christina Dittwald (Émotions)
Promised man - Jutta Knubel (Amour et Romantisme)