Patrice Faubert

Paraphysique de l'extinction induite

Jours de grève
C'est un minimum
Car, avec l'économie, c'est marche ou crève
France, pour une fois, le summum
Sur mille salariés, dans vingt deux pays
Donc, et par année
France : 123
Danemark : 118
Canada : 87
Belgique : 79
Espagne : 59
Comme quoi
L'on se bat, l'on résiste, criant son effroi
Mais les fragmentations des luttes sociales
Les luttes sociales de la fragmentation
Comme si
Il n'y avait aucun lien
Voilà, pourtant bien
Ce qui de toute revendication est le frein
Cependant
Qu'il faudrait l'abolition
De toute exploitation
Dans tous les secteurs
Et pas seulement dans un seul secteur
Toutes les professions concernées
Pas seulement les notaires, rois de la malhonnêteté
Sorte de mafieux assermentés
Non pas :
Remplacer une oppression par une autre
Mais se débarrasser d'une
Pour se débarrasser de toutes les autres !
Tout étant dans l'une
Tout étant dans l'autre
Et à quand, des grèves pour la gratuité
Pour, par exemple, les transports
Pouvoir ainsi, sans argent, sans aucun papier, se déplacer, de port en port
Surtout les trains, la SNCF en France, de si grande cherté
Des années 40, le nazi fut à son bord
 
 " J'ai un horrible souvenir de la libération, ça m'a déplu, parce que moi, personne ne savait ce que je faisais, je n'ai pas ouvert la bouche, mais de voir des gens qui avaient profité de la guerre, qui n'avaient rien fait et que j'ai vu se proclamer FFI avec des brassards aux bras, cela m'a écoeurée, et alors que j'avais 22 ans, j'ai dit que je ne ferais plus partie de rien, et je n'ai plus fait partie de rien. "
 
Jeanne Legrain-Bedos ( Cheminote à Versailles-Chantiers )
 
Mais, néanmoins, de la répression
2229 cheminots ont été les victimes
Un tragique rachat comme paradigme
Donc, fusillés, assassinés, abattus, disparus en déportation
Mais de conduire les trains de la mort
De l'extermination comme seul sort
Trains à bestiaux
Surchargement
Trop de vrai, rien de faux
Là où on le peut, urine et excréments
Un seul refus, ce qui en dit long !
Fragmentation de la misère
La misère de la fragmentation
Et en n'importe quel domaine
Où tout est devenu comme une mauvaise haleine
Ainsi :
Pour
Des millions de gens
Contre
Des millions de gens
Ce qui est comme une dénégation
Ce qui est
Comme une immobilisation
Ce qui est
Pour le système, sa principale protection
Et toute élection
Forcément, de la forfaiture
Forcément, de la dictature
Se pavanant
Seulement, de tant de pour cent
De plus, outrepassant
Leurs propres voix
De plus, outrepassant
Leurs propres lois
Et faisant de toute aumône
Comme forgeant sa propre icône
Le capital devenant, malgré lui, écologiste
Pas le choix, s'il veut rester tête de liste
Même lui
Doit s'adapter
Ou alors, ne plus pouvoir rien gérer !
Alors
Que ces dix dernières années
La biomasse des arthropodes
Et aussi, insectes, crustacés, araignées
Qu'il faut donc englober
De 67 pour cent, dans les prairies, tout cela a chuté
De 41 pour cent dans les forêts, tout cela a périclité
Les oiseaux des champs
Eux, ont perdu, 1/3 de leurs effectifs
Et cela n'est pas du fictif
En Europe
La pêche intensive
Toujours plus à l'offensive
Et ainsi, chaque année
Pour tout bon sens, de fortement s'inquiéter
Six millions de tonnes
Pour la France, 400.000 tonnes
Et alors, après
De quoi grogner, sans le faire exprès
Il devrait moins nous importer
Qu'un amas de matière chaude de superdensité
Ce, il y a environ 13,8 milliards d'années
Put ainsi, voir son volume multiplié
Par un octillion
Soit 10 puissance 27, défi à l'imagination
Et en moins d'un trillionième de seconde
Là où se ridiculise toute faconde !
 
Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 
 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 01.12.2019.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politique & Société" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Paraphysique de la tautologie - Patrice Faubert (Expérimental)
Poppies - Inge Offermann (Pensées)