Patrice Faubert

Et elle est à qui, la rue ?

Tous contre tous
Toutes contre toutes
Tous contre toutes
Toutes contre tous
J'entends que l'on tousse
Du capital, c'est pourtant la trousse
L'individualisme
L'égoïsme
Chacune sa merde
Chacun sa merde
Certes
Pour comprendre l'autre
Paradoxe du bon apôtre
Il faut être égoïste
Il faut être individualiste
Sinon
L'esprit de troupeau et ses conséquences
Qui abolit toute vraie conscience
Mais sans aucun corporatisme
Mais dans un collectivisme
Tendance feu le géant, aristocrate et anarchiste, Bakounine
Contre le capital, véritable seule vitamine
Cela n'est pas dépassé
Simplement, cela reste toujours à appliquer
Certes
Avec une nouvelle époque
Avec un nouveau froc
Comme avec les culs nus
Et elle est à qui, la rue ?
Elle est à nous, à nous, à nous !
J'aime ces folles et ces fous
Qui en vérité
Qui en réalité
Ne sont ni folles ni fous
De quoi, néanmoins, un peu, espérer
Car nous sommes codés, conditionnés
Car nous sommes programmés, automatisés
Car nous sommes déterminés, engrammés
Au niveau subconscient et au niveau conscient
Femmes, hommes, enfants
Et surtout, donc, les bébés, forcément
Pour tout accepter, pour nous taire, pour l'inhumanité !
Pour d'autres vrais rapports sociaux
Être dans l'incapacité
De même les imaginer
Sur ce plan, nous sommes des idiotes et des idiots
Par exemple, chaque syndicat défendant son petit bout de gras
Mais c'est bien tout, voilà !
Dans le même temps
Mais sur un autre plan
Nos savants savent peser
La masse de la Voie lactée
890 milliards de soleils
Ce à dix pour cent près
Décalage sempiternel, science et conscience, toujours pareil
Donc
C'est surtout de la matière dite noire
Car
Les planètes et les astres
C'est environ soixante milliards de soleils
Mais attention
Vérité d'un jour
Pas vérité toujours
Et souvent même, erreur du demain
En tous domaines
En toutes choses
Car
Toute généralisation est erreur
Car toute généralisation est terreur
Comme prendre un coup d'Etat
Et c'est toujours le cas
Pour une révolution sociale
Alors que c'est du thatchérisme libéral
Feu Margaret Thatcher fut en avance d'un fascisme libéral !
Donc, fin 1998, en Roumanie
Un régime qui était fini
Les tyrans Ceausescu, de la pensée, des poubelles
Mais encore de la diversion militaire
Construction émotionnelle réactionnaire
Là, sans aucune élection
Avec le dictateur Macron, ce fut avec des élections
Coup d'Etat démocratique
Coup d'Etat militaire
Coup d'Etat économique
Coup d'Etat cybernétique
Coup d'Etat informel
Coup d'Etat formel
Tout en un
Au tout illusionnant
Et même avec de bons yeux
L'on n'y voit que du feu
Il y faut préférer
Les derniers véritables chevaliers
Brigades internationales en Syrie
Comme en 2016, 2017, Raqqa, pour y risquer sa vie
De l'aide aux valeureuses et valeureux kurdes
Pour combattre les fascistes religieux de Daesh
Quand aucun pays ne s'y dépêche
Brigades internationales
Contre le fascisme religieux, certes, mais aussi libéral
Communistes, socialistes, anarchistes
Tant sont tombés, la mort a ses listes
Mais les guerres
Il faut les refuser, ne pas s'y complaire
Et ce sont, le plus souvent
Des pauvres qui les font, évidemment !
Chair à canon
Chair à profit
Chair à instrumentalisation
Chair à manipulation
Chair à manifestation
Car, pour faire la guerre
Les riches sont souvent en exemption
La guerre du Viêt-Nam en fut l'illustration
Aux-Etats-Unis
Comme aussi bien dans d'autres pays
Mais il faut bien le savoir
Pour abolir vraiment tout pouvoir
De par notre éducation
Et donc toute une automatisation
Chaque personne veut dominer
Faire aboutir son projet
Sans que l'autre au différent projet
Ne vienne l'en empêcher
Et cela s'apprend dès le berceau, dès l'école
Et depuis bébé, nous buvons ce bol
Il suffirait que le projet individuel
Ne soit plus que le projet universel
Tous pour toutes
Toutes pour tous
Toutes pour toutes
Tous pour tous
Pour enfin avoir le droit à tout !

Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "


 
 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 04.01.2020.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politique & Société" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Les visiteurs du soir - Patrice Faubert (Philosophique)
Being interested - Inge Hoppe-Grabinger (La Vie)