Patrice Faubert

La caravane de la tyrannie

Sans le complotisme cynique
L'on pourrait penser
Que tout virus trique
Les gens, de toutes façons, seraient décédés
Surtout, au niveau de la statistique
Si à la virgule près, tout était étudié
Certes, c'est un peu de l'humour noir
De l'humour après boire
Mais ce connard virus, si instrumentalisé
Surtout, faut-il le répéter
Les populations, pouvoir les contrôler
Une aubaine, donc, pour tout gouvernement
Plus aucune liberté
Ou de la liberté très surveillée
De toute une posthumanité crétinisée
Liberté qu'il fallait déjà bien chercher
De la répression
Avec l'assentiment de la plupart des gens
Et la tyrannie se dit
Police, armée, députation, Etat donc, en font partie
C'est de l'humour noir belge, je vous dis
Si les virus n'existaient pas
Il faudrait les créer, n'est-ce pas ?
Comme une régulation des populations
Ainsi, la pauvreté en décimation
Les riches étant bien mieux protégés
Il ne faut se lasser de le répéter
De toutes les catastrophes
Les riches, toujours privilégiés, en première strophe
Et l'on fait oublier
Par des informacons ciblées et falsifiées
Tout ce qui par ailleurs peut déranger !
Ce qui consolide la tyrannie
Et ce dans tous les pays
Dont tout gouvernement, évidemment, fait partie
Sur toute la planète Terre, il en va ainsi
Alors qu'un enfant, dans le monde
Meurt toutes les deux minutes
Fallait pas le dire, zut
Fièvre des marais, paludisme
Sans tomber dans le catastrophisme
Et donc, chaque année dans le monde
400.000 personnes meurent de la malaria
Et contre cela
Surtout des enfants de moins de cinq ans
Rien n'est fait, c'est sidérant
De la misère comme régulation des populations
Et la tyrannie conserve sa bonne présentation
Propre sur elle
Et personne ou presque pour lui rogner les ailes
Pas esbaudissant
Alors que la plupart des gens
N'ont pas compris
Pour ne pas sombrer dans la folie
Que ce que l'on appelle des relations
Ne sont que des échanges de diverses prestations
Le donnant donnant de toute prostitution
Avec tout un darwinisme social
Pauvre Darwin
Qui fut, en réalité, bien plus proche, de l'entraide de Kropotkine
Darwin et sa récupération par le fascisme libéral
Mais quand tout se loue, s'achète, se vend, c'est fatal !
D'ailleurs
Et c'est proprement hallucinant
Ce qui aurait demandé, par bonheur
Plusieurs siècles, auparavant
Toute une évolution darwinienne, mais en direct
Des silures, des pigeons, s'en régalant
Sur les bords de la Garonne, c'est dément
Des oiseaux des montagnes
En milieu urbain, nouveau mât de cocagne
Là, c'est aux Etats-Unis
Mais, hélas, c'est aussi d'ailleurs et d'ici
Des mutations alimentaires ou du plumage
Des mutations sans âge
Mais nous vivrons moins longtemps
Malgré la propagande étatisée, qu'avant
Et l'anguille géante de Nouvelle-Zélande
Qui peut vivre au moins cent ans, et c'est pas du Groland
Comme quoi, un poisson, vivra plus longtemps
Que la plupart des gens
Avec donc, des maladies respiratoires, qui chaque année
Liées à toute une domination politique mondiale, à dégueuler
France : Des dizaines de milliers de victimes
Europe : Des centaines de milliers de victimes
Monde : Des millions de victimes
Et tant d'autres saloperies
De toutes les pollutions, car, aucune vraie écologie
Tout cela inhérent à l'organisation présente de la vie
De tous les gouvernements criminels à la vie
Et cela s'attribue des prix Nobel de la paix
Tout cela ne méritant que de nauséeux pets
Car, contre tout animal humain
Car, contre tout animal non humain
Et l'on peut moins utiliser
Tout cela, pour manipuler, pour museler, pour orienter
Que des virus, pour les populations, les tétaniser, les immobiliser
Que des virus, pour les populations, les apeurer et les terroriser
Ainsi
La caravane de la tyrannie peut aboyer
Ainsi
La caravane de la tyrannie peut passer !
 
Patrice Faubert ( 2020 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 
 
 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 03.05.2020.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politique & Société" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Numerus clausus du FERMEZ VOS GUEULES ! - Patrice Faubert (Politique & Société)
Promised man - Jutta Knubel (Amour et Romantisme)