Patrice Faubert

De la dépersonnalisation agréée

USA
Pays de la gâchette facile
Législation des armes, imbécile
Quand toute raison devient inutile
Quand toute solidarité devient futile
UBER, en 2018
1560 attouchements
235 viols
280 tentatives de viol
19 meurtres, pour qui conduit ou qui voyage
La violence bavant son ravage
5891 agressions sexuelles en deux ans
Avec UBER, la cherté de l'intranquille !
Inde
Environ 35000 viols par an
La misère sexuelle au tout salissant
Tant
Que, des vulves pour tous
Tant
Que, des pénis pour toutes
Et avec tendresse
Sinon, aucune vraie liesse
Assouvissement des pulsions sexuelles
Hors tout viol et donc sans aucune séquelle
Avec un autre apprentissage
Avec un autre vernissage
Apprendre autre chose, autrement
De la sexualité vécue, sereinement et sainement
Du sexe à la politique
Du sexe à l'économique
Du sexe au scientifique
Du sexe au philosophique
La fabrique d'un autre consentement
Pour enfin vivre vraiment autrement !
Car pour l'instant, chaque classe sociale
Ne fait que se reproduire, fatalement
Et ainsi, de génération en génération, se clonant
Propres tics de langage
Milieu social dans les bagages
Aïe mes aïeux
Aïe mes aïeules
Si nous vivions vraiment
Plus aucune industrie du divertissement
Si nous vivions vraiment
Là seulement, nous pourrions nous aimer, follement
Tout autre que soi serait son prolongement
Tout autre que soi serait son complément
Sans notre ridiculisant
Le succès de l'argent
L'argent du succès
Ainsi de feu ( 1868 - 1944 ) Florence Foster Jenkins
Qui se prit pour soprano diva
Et qui avec sa fortune, le devint, voilà
Il est vrai, du nonsensique génial
Une certaine bourgeoisie en fit son régal
Toute célébrité
N'étant qu'une apogée de la vanité
Une vanité à son apogée
Que toute critique finit par assimiler
Et ce à défaut de l'accepter
Mais, Jenkins, femme excentrique et déjantée jamais égalée
Après une imprudente lecture de vraie criticité
Qui cinq semaines après, la foudroya sans pitié
Et là, dans cette folie artistique
Qui serait appelée, aujourd'hui, une performance plastique
Aucune trace du drame syphilitique
De feu Nietzsche, de feu Maupassant
Et de tant d'autres qui devinrent insanes ou déments
D'un monde révolu et sans aucune dette
De celui de la fabrique des vedettes
Les vedettes de la fabrique si bête !
Supposément
Si nous vivions mieux et même bien
Et de chaque être humain
Des stars, nous n'aurions pas le besoin
Être star serait être un être humain
Et donc, de nos vies meilleures
Nous sommes les deuilleuses et les deuilleurs
Félonnes et félons de soi
Quand c'est l'horreur générale qui fait loi
Ainsi, en France, et chaque année
Toute une bêtise d'assiduité
Rien que pour les travaux publics
C'est l'aberration qui est devenue un tic
Engrais agricoles ou explosifs
De quoi partir en manif
Deux millions de tonnes
De nitrate d'ammonium, la débâcle qui sonne
Huit pour cent de la production mondiale
Du poison et du fractal
De l'américanisme
De l'impérialisme
De la fausse démocratie, dictatoriale, au tout technocratique
Quand tout fout le camp
Petit aperçu édifiant
En mille neuf cent quarante et un
Le chemin de fer français
Cinq cent mille cheminots, comptait
Cent mille, au PCF, adhéraient
Mais avec le pacte nazi et stalinien
Tout se mélangea, un temps
Tout s'échoua, un temps
Mais de 1941 à 2020
Tout, toujours, se mélange
Tout, toujours, s'échoue
Mais là, c'est tout le temps
De nouvelles précarités
De nouvelles pauvretés
Et à moins de tout révolutionner
Ce dans le monde entier
Mais le mot révolution est volontairement galvaudé
Pour que plus rien de précis, il ne puisse signifier
De 2020 à 2080, et au-delà
Que se perpétuer, tout ne pourra
Ou que s'effondrer, tout ne pourra
Car
De la radio, des journaux, de la télé
De l'ordinateur quantifié
La propagande
De la société spectaculaire marchande techno-industrielle
Nous isole
Nous camisole
Nous manipule
Nous contrôle
Nous masque
Nous retourne
Nous détourne
Chacun et chacune y jouant son rôle
Femmes, hommes, enfants, y sont en taule !
Au tout impersonnel
Au tout intemporel
La théorie du théâtre de feu ( 1887 - 1951 ) Louis Jouvet
Tant pour l'acteur que pour le comédien, il est vrai
Se fait, de fait, pour tous et toutes, la part belle
Mais hélas, cette fois, dans le monde réel !
 
Patrice Faubert ( 2020 )  puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Patrice Faubert.
Publié sur e-Stories.org sur 03.09.2020.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Politique & Société" (Poèmes)

Other works from Patrice Faubert

Did you like it?
Please have a look at:

Les visiteurs du soir - Patrice Faubert (Philosophique)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Quotitien)