Lupita Mueller

Amant imaginaire

C'est cette version lente qui caresse mon corps comme si je voulais regarder la mer pour toujours et ainsi au loin, toi mon amant imaginaire et moi, oublierions notre devoir d'être. Parce que pour être un moi absolu, j'ai besoin de tes cheveux sur mon épaule, le monde dans une caresse oubliée sous tout ce qui oblige à être qui rêve, parce que je ne suis pas raisonnable. J'aime les artistes, la danse des noirs à Paris et l'architecture de Gaudí devant nous. Laissez-moi oublier ce qui est devenu fou de marcher avec toi pour qu'aucun de nous ne le manque.

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Lupita Mueller.
Publié sur e-Stories.org sur 23.10.2020.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Amour et Romantisme" (Poèmes)

Other works from Lupita Mueller

Did you like it?
Please have a look at:

Pozos de la Vida - Lupita Mueller (Émotions)
It is love... - Jutta Knubel (Amour et Romantisme)
A very unusual way.....🌠 - Ursula Rischanek (Amour et Romantisme)