Karl Wiener

Elégie

 

Oh, ils ont où disparu,

toute mes années?

est-ce-que les m'imaginait seulement

ou est-ce-que ils sont vrais ?

 

Ce que je pensais savoir

comme ma propre main,

m'est devenu complètement étrange :

Pays et tout les gens.

 

celles qui étaient mes amis,

ils reposent dans la terre.

l'eau seule coule encore

comme il coulait jadis.

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Karl Wiener.
Publié sur e-Stories.org sur 09.06.2024.

 
 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Contribution antérieure Prochain article

Plus dans cette catégorie "Souvenirs" (Poèmes en français)

Other works from Karl Wiener

Cet article t'a plu ? Alors regarde aussi les suivants :

Pensif - Karl Wiener (Pensées)
Boules d´argent - Rainer Tiemann (Souvenirs)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (La Vie)