Meike Schrut

A un ange féminin (pour la Madame J.L.)

Comme l'âme de ma mère le 27.12.1994
Au ciel se dirigeait------
Si je ne le savais pas, ainsi que, pourtant, j'étais lointain...
Aucune larme ne venait alors, seulement la stupéfaction
Et la connaissance
Maintenant, ça lui va mieux.
Comme l'âme autre à moi les inconnus
La femme magique - chaque mère, il est - cela avait fait
Si je ne le savais pas non plus, ainsi que, cela ne me signifiait rien...
Larmes ? Oui ou non -
Je ne peux plus savoir la réponse à cela
Il serait plus que la curiosité, n'était pas convenable.
Quelle connaissance avons-nous ?
Des anges gardiens sont là pour nous, non seulement, si nous en avons besoin
Je vis autrement parce que je le sais
Vis allègrement, satisfait et heureusement.
Si on peut lire dans des visages
Les autres ne l'ont pas si bien rencontré malheureusement que moi...

 

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Meike Schrut.
Publié sur e-Stories.org sur 27.12.2009.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Émotions" (Poèmes)

Other works from Meike Schrut

Did you like it?
Please have a look at:

„Sat 1 l'annonce d'un film qui n'est pas si à neuf.“ - Meike Schrut (Expérimental)
that life is such a maze ... - Inge Hoppe-Grabinger (Émotions)
Love - Christina Dittwald (Émotions)