Karl Wiener

Le temps

 

 Le temps n’est pas compté

ni par des heures ni des années.

Il s’arrête dans l’attente joyeuse,

passe en hâte dans les heures heureuse.

Aucun ne devrait jamais oublier

que la vie de chacun est limité.

De cette raison rappelle-toi:

Ta dernière heure arrivera.

Temps gaspillé ne jamais revient,

il est perdu dans le néant.

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Karl Wiener.
Publié sur e-Stories.org sur 23.08.2010.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"La Vie" (Poèmes)

Other works from Karl Wiener

Did you like it?
Please have a look at:

The lucky devil and the unlucky one - Karl Wiener (Philosophique)
Candle of Time - Inge Offermann (La Vie)
Being interested - Inge Hoppe-Grabinger (La Vie)