Nadège Ango-Obiang

Affliction





Le désert a versé des larmes de sable
Sous un soleil sans teinte, rayons immobiles
L’étendu de grain d’infortune n’a pas cillé
Constant, il recueille les fruits de la tristesse du désert
 
Désespoir, ô étreinte infernale de l’immensité
Ce soir, je crois, comme une ombre, comme une tombe
Que les ailes de l’aigle se referment sur un monde
Sur des rêves éparpillés par les caprices de l’humanité
 
S’il fait jour, puis-je revoir encore une fois
Puis-je admirer derrière les vitres du passé
Les brumes de ce dont j’ai voulu paraître
 
Sous mes doigts, j’ai compris que la pierre
Buvait la force des espoirs des songes
Que mon âme recueillait au fil du temps
 
Du désert j’ai hérité, de la soif j’ai revêtu
Comme une parure de mendicité attirant les regards
Dont la pointe ne perfore pas cette roche
 
Du chagrin, je n’en ai plus
Affligé de devoir renoncer
Je contemple les larmes de sable
Offert en échappée par le désert que je deviens.
 
 

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Nadège Ango-Obiang.
Publié sur e-Stories.org sur 10.11.2013.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"La Vie" (Poèmes)

Other works from Nadège Ango-Obiang

Did you like it?
Please have a look at:

Rêves de cendres - Nadège Ango-Obiang (Philosophique)
Candle of Time - Inge Offermann (La Vie)
Feelings...❤️ - Ursula Rischanek (Amour et Romantisme)