Karin Grandchamp

Sur Les Feuilles Mortes

Je chantais une chanson sur le chemin du retour,
une chanson qui parlait de l'espoir et de l'amour.

En arrivant chez nous j'ai frappé à la porte,
tu ne répondais pas, la maison semblait morte.

Je me demandais, où tu étais, je me sentais si bien.
Mais je ne voyais  personne,  ni le chat, ni le chien.

Je regardais partout et je faisais le tour de notre maison,
en pensant à plein de choses, j'en ai encore aujourd'hui des frissons.

Je t'ai trouvé sur des feuilles mortes dans notre jardin,
ton corps allongé, je savais que cette fois ci c'était la fin.

Tu m'avais quitté pour un monde bien meilleur,
toujours je m'en souviendrais de cette frayeur.

Nous étions mariés depuis de longues années,
nous vivions ensemble presque comme dans un compte de fées.

Un jour je te retrouverais dans un monde merveilleux,
et nous formeront de nouveaux ce couple heureux


 

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Karin Grandchamp.
Publié sur e-Stories.org sur 26.10.2014.

 

Commentaires de nos lecteurs (1)

Tout les commentaires de nos lecteurs!

Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"La Vie" (Poèmes)

Other works from Karin Grandchamp

Did you like it?
Please have a look at:

Le Cours De La Vie - Karin Grandchamp (La Vie)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (La Vie)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophique)