Said Chourar

Complainte d'un pays



Il était une fois un pays
Le plus joli de la terre
Ses hommes l’avaient trahi
En allant semer la guerre

Les poètes vivaient heureux
C’était un signe de l’amour
Maintenant ils sont aux cieux
Dans un voyage sans retour

Les enfants sont sans sourire
Ils ne sont que loques humaines
Ils sont les proies de vampires
Qui leurs inculquent la haine

Les mères pleurent leurs morts
Et les pères tels des fantômes
Végètent dans de sinistres décors
C’est cela la folie des hommes

Hommes libres où que vous soyez
L’Algérie vous crie : « A l’aide ! »
Eteignez-nous tous ces foyers
En nous donnant de vos remèdes

 

Toutes les droites appartiennent à son auteur Il a été publié sur e-Stories.org par la demande de Said Chourar.
Publié sur e-Stories.org sur 16.09.2011.

 

Commentaires de nos lecteurs (0)


Su opinión

Nos auteurs et e-Stories.org voudraient entendre ton avis! Mais tu dois commenter la nouvelle ou la poème et ne pas insulter nos auteurs personnellement!

Choisissez svp

Previous title Previous title

Fait cette nouvelle/poème violent la loi ou les règles de soumission d´e-Stories.org?
Svp faites-nous savoir!

Author: Changes could be made in our members-area!

More from category"Émotions" (Poèmes)

Other works from Said Chourar

Did you like it?
Please have a look at:

Acrostiche pour Nadira - Said Chourar (Amour et Romantisme)
Good bye - Jutta Knubel (Émotions)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophique)